Thames… la bonne blague !

Il est des endroits en Nouvelle-Zélande où tu te dis que tout est tellement beau que rien de « banal » ou « d’imparfait » ne peut exister. Tu penses arriver dans un lieu super animé, avec plein de belles choses à visiter, et en réalité tu te retrouves un peu face au désert de Gobi. En grand maître de l’exagération, voici mon état d’esprit avant de débarquer…

En-haut:

En-haut: « Youhouu pump it up trop bien une nouvelle ville ! »
En-bas: « Euuh y’a quelqu’un ici ? »

…sauf qu’en creusant un peu, t’arrives à trouver quelques trucs sympas. Si, si, je vous assure !
Résumé de ma vie sur Thames, où le temps m’a parfois paru bien long…

Mais avant de vous faire visiter le tout Thames, retour sur mes derniers jours à Whitianga, en compagnie d’Yvonne & Dale…

Quel plaisir de les retrouver ! Après une chaleureuse étreinte, me re-voilà dans la place. Je reprends mes quartiers d’hiver. Après avoir débriefé sur ma semaine passée à Kuaotunu, Dale m’explique ce qui m’attend. En gros, pas grand chose au programme… je vais pas mourir exténué. Nettoyer le reste des clôtures en bois et améliorer l’étendoir à linge extérieur. Une belle fin de semaine en leur compagnie 🙂
En soit, ce que je retiens de cette fabuleuse expérience passée à leurs côtés, ce sont tous ces moments de rires, d’échanges, de quiproquos, de regards malicieux, de jolis gros mots de la part de Dale, d’interjections de la part d’Yvonne, de moments gourmands, de « Yaaaaamm ! », de « Thank you my son », bref tous ces moments qui font que ton voyage prend une autre dimension… « You’re part of our family ». Voilà qui est dit. Ils finissent par me faire décrocher une larme la veille de mon départ quand ils m’annoncent qu’ils ne me laissent pas partir en stop et qu’ils m’accompagnent jusqu’à Thames, soit à plus 1h30 de voiture. Ils sont géniaux. C’est pour ça que je suis ici. Vivre ces moments-là. Une chose est sûre désormais: à Whitianga, j’ai désormais une famille…
Retour en images sur ces derniers moments.

Une véritable découverte culinaire...

Je me suis refait une santé !

Le plaisir de découvrir de nouvelles choses...

Des découvertes pour les uns et les autres…

Le plaisir de célébrer...

On célébre mes 2 mois en NZ et on finit tous un peu la tête à l’envers…

Le plaisir de ces derniers instants sur la plage...

Je savoure mes derniers instants sur la plage…

Whitianga, j’y reviendrai. C’est promis !


Allez, revenons à nos moutons (pour info, il y a 40 millions de moutons en Nouvelle-Zélande contre 4 millions d’habitants)… Thames, cette petite farceuse !
Lundi, je fais la rencontre de Vera, une nonagénaire qui pète la forme. Alors certes, elle se balade dans sa maison avec son déambulateur à roulettes et fait ses courses sur sa chaise roulante, mais intérieurement, c’est le diable qui l’anime ! Elle est comme « increvable ». C’est peut-être grâce aux 2 verres de vin qu’elle boit tous les soirs à 17h pétantes… 😛
Vera, elle est formidable. Elle a plein d’histoires à raconter, elle a une tchatche d’enfer du matin au soir (je prends sur moi le matin au réveil…), elle connait quasi tout de la Nouvelle-Zélande. Une vraie légende vivante qui en a parcouru des kilomètres à bord de son van, le bien nommé Freewheeling Nana.
Elle m’apprend aussi que son arrière-arrière-arrière grand-père a été le premier homme « blanc » à posséder des terres en Nouvelle-Zélande. Alors là, elle me cloue le bec !

Elle ressemble presque à ça !

Vera, c’est presque ça !…

Passées les présentations, je suis essentiellement ici pour faire du jardinage, nourrir les poules et les lapins. Mais je suis surtout sur Thames pour faire Pinnacles, une super rando de 19km avec vue imprenable sur le Coromandel. Huuuum, j’ai hâte !

Rapide état des lieux du jardin en bonne compagnie...

Rapide état des lieux du jardin en bonne compagnie…

Ma première journée de travail va être des plus fatigantes: accompagner Vera faire des courses en compagnie de Jonny, son aide à domicile. Après une matinée plus que crevante, j’enfourche mon bike direction le centre-ville, pour voir ce qu’il y a à voir. OK, bon, y’a vraiment pas grand chose !!!
Prise de conscience: m*rde, comment je vais occuper ma semaine ici maintenant ?! D’autant plus que si je veux grimper Pinnacles, faut que j’allège mon porte-feuille de 70$ pour prendre le bus navette (étant donné que je suis le seul à vouloir y monter). Rien que ça.. Tant pis, Pinnacles attendra.

[Message à l’attention d’Auré: tu sais ce qu’il t’attend à ton arrivée ici…]

C’est le moral dans les chaussettes que je monte vers le lookout (point de vue), avec vue sur Thames et le Firth of Thames (la baie)… Wouhouuu

Merci à ©rory2034 de me sauver la mise. J'ai perdu ma photo LOL

Merci à ©rory2034. Tu m’as sauvé la mise. J’ai perdu ma photo LOL

Vue sur la baie...

Vue sur la baie…

Je redescends par la ville et prends la direction de la coastal walkway, où je découvre malgré tout de belles choses. Si, si ! C’est possible. La preuve…

Des maisons XIXè, une cabane pour épier les oiseaux, l'ancien wharf

Des maisons XIXè, une cabane pour épier les oiseaux, l’ancien wharf

Déco multicolores sur le chemin...

Déco multicolores sur le chemin…

Hop, hop, hop faut pas trop s’attarder, Vera mange tôt ! Comme tous les soirs au Ngati Maru Highway, 17h c’est apéro, 18h c’est dîner.

Mercredi 19/08, 9h30. J’ai littéralement les pieds dans la m*rde. Aujourd’hui, je nettoie le poulailler de ces dames pondeuses ! Ah au fait, poulailler se dit « chook run ». Je l’ai dit au moins 50x en 5jours.
Les jours suivants, je vais nettoyer le jardin et planter des légumes: radis, salades, chou chinois, petits pois, pommes de terre, blettes et betteraves. Résultat: Vera est râvie !!!

Petit jardin deviendra grand...

Petit jardin deviendra grand…

« Wonderful ! » s’exclame Vera

Faute de grimper les Pinnacles, j’ai réussi à passer le temps pendant mes après-midis: balades en ville (c’est à 3kms de là où je suis) et le long du Hauraki Rail Trail. Ca donne quelques belles photos et une jolie rencontre dans un pré…

Jacob's ladder, c'est l'escalier populaire de Thames; Encore des vaches; le pont Kopu; William le hérisson

Jacob’s ladder, c’est l’escalier populaire de Thames; Encore des vaches; le Kopu Bridge; Le hérisson du William Hall Reserve

Samedi 22/08, ce soir c’est party ! Terry m’a convié à une soirée organisée par des amis à lui. Je vais à une House Warming. Youhouuuu ! Là-bas, je me retrouve très vite entouré d’une 30aine de kiwis, qui parlent vite, qui parlent fort, le tout sur une musique de fond un peu forte. J’ai ma concentration au maximum ! 1 margarita, 1 verre de pinot gris, 2ème verre… STOP! Demain, j’hitchhike, faut au moins que je ressemble à quelque chose…

Dimanche 23/08, l’heure du départ a sonné ! C’est le moment aussi où je refais mon backpack en pestant une énième fois… Je me demande encore comment je vais faire pour le fermer… C’est ça aussi le voyage !
Dernier tour par le poulailler, je me sens comme un gamin, fou d’aller chercher les oeufs sur la paille… Un petit bonjour aux lapins au passage !
20150823_112719

Thames, une ville de 8 500 habitants (sérieux ?), au sud-ouest du Coromandel… Une ville calme, trèèèèès calme. Il faudra que j’y revienne mais cette fois je n’y resterai pas plus de 2jours ! 😛
Je pars un peu déçu car… Thames sans Pinnacles, c’est un peu comme si tu mangeais une glace mais sans la chantilly… Tu savoures mais il manque quelque chose… Malgré tout, à défaut de chantilly, j’ai réussi à saupoudrer ma glace de pépites de chocolat… Sinon, mon rapport à la bouffe est plutôt bon. XD
Hé, vous vous demandez peut-être à quoi ça ressemble ces Pinnacles ?!… J’arrête pas de vous en parler depuis 3h.. Voilà à côté de quoi je suis passé !

FB_IMG_1440288605500

Merci Kris pour ta photo lol

[Message à l’attention d’Auré: remember 19kms, 6h A/R… Ne t’inquiète pas pour l’hébergement, hier soir à la party j’ai fait la rencontre de Peter & Pete. Ils nous hébergent et nous amèneront au départ de la rando, voire même nous accompagneront. Sooo cool ces néo-zélandais !]

Allez, j’éteins ma tablette, fais un dernier check sur mes backpacks, charge mon téléphone.
Aujourd’hui, il fait beau. Hitchhiker s’annonce bien. Même si je suis pas forcément sur la bonne route, je croise les doigts pour arriver avant la nuit. J’ai mon dîner qui m’attend à Te Puna, juste avant Tauranga… Un nouvel helpX m’attend, encore une nouvelle aventure humaine, mais ça, ce sera au prochain épisode !

6 réflexions sur “Thames… la bonne blague !

  1. j’adore lire le soir avant de dormir tout tes commentaires de tes périples et je suis pliée de rire !!! TELLEMENT JE RETROUVE TON FRANC PARLE ET TON HUMOUR
    ET CA C EST BON !!
    ENJOY YOUR TRIP
    Tu sais quoi je vais faire suivre ton lien de ton blog à ma nièce Angèle 17 ans et Cyprien 15 ans pour leur donner envie de partir comme celà
    car c’est comme ça qu’on s’ouvre l’esprit ! qu’on s’ouvre aux autres bref la vie quoi !
    je suis nostalgique des mes derniers voyages en INDE notamment
    Putain tu me donnes bien envie de tout plaquer et prendre un billet one way !
    allez see you later Mister wellington
    bisous sév

    Aimé par 1 personne

    • Merci Sev ! J’aime avoir ce genre de commentaires sur mon blog 🙂
      Comme dirait Jacques Brel: «Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns !»
      Donc…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s