Récit d’un helpX en mode 100% organic chez Katherine…

1, 2, 3 et… 4. En route pour mon prochain helpX, le 4ème depuis mon départ d’Auckland. Cette fois-ci, direction Waihi. Ca fait rêver un nom pareil. Waihi = Tahiti = Hawaï ???…
OK, on s’emballe pas, je suis toujours en Nouvelle-Zélande. Pour le coup, je ne vivrai pas cette aventure seul. Stéphanie, une française rencontrée à Auckland autour d’une omelette, se joint à moi. En plus, elle a sa propre voiture ! A nous l’air pur et la liberté ! 😛
Waihi, c’est parti !

Voilà

Voilà « Woodlands Organics » !

Hop, hop, hop. Avant d’atterrir à Waihi, petit détour par McLaren Falls en mode « sortie du dimanche ». En plus, c’est juste à 10min de Tauranga. Tranquille pépère. Antoine nous attend sur place. On arrive vers 16h, fin de journée en Nouvelle-Zélande. Les photos s’annoncent canons. Cascade, lac, balades, (et des moutons -ENFIN!) McLaren Falls, tout y est. Chers amis lecteurs, petit aperçu du lac McLaren !

Une belle luminosité = une belle photo.

Une belle luminosité = une belle photo. Y’a pas de secrets !

Je kiffe mon Samsung S2...

Je kiffe mon Samsung S2…

On a aussi vu des bizarreries, comme ces espèces de racines qui ressortent tout autour de l’arbre. On dirait presque des stalagmites… Bizarre…

Have a look !

Have a look !

Allez, 3 dernières photos pour la route !

Mode méditation activé

Mode méditation activé

Après la balade autour du lac, on redescend direction les cascades, LE spot qui est à voir. Effectivement, on n’est vraiment pas déçus. C’est excellent de voir comment la nature peut parfois créer des beautés pareilles. Ah oui, j’avais oublié que j’étais en Nouvelle-Zélande…

McLaren Falls !

McLaren Falls !

Selfie pour vous montrer que tout va bien ici ! ;-)

Selfie pour vous montrer que tout va bien ici ! 😉

C’est l’heure de ranger les appareils photos et de démarrer la voiture. Katherine nous attend à Waihi !


Après 45min de voiture, on débarque -de nuit- chez Katherine. Elle vit en plein milieu de la campagne. Il me tarde demain matin pour voir à quoi ça ressemble dehors…
Katherine. Un personnage à elle seule. Propriétaire d’une grande exploitation 100% organic, elle accueille des wwoofers et des helpers depuis 2013. Elle cultive de tout dans son jardin et a des arbres fruitiers partout. Dehors, comme dedans, un joyeux bordel nous accompagne. Ca me fait vraiment marrer. Des centaines de pots en verre posés partout, des bouchons de bouteilles sur la table, des cartons dans le couloir, une cuisine bordélique chaleureuse, bref c’est un peu comme si on était avec Frédéric Lopez pour son « Rendez-vous en terre inconnue ».
Au programme de la semaine: nettoyer son pré et faire des tas avec les branches pour faire un feu, bricoler, jardiner et couper des arbres. Pas de pb, Katherine, easy !

1er matin réveil. Top la vue depuis le balcon !

1er matin réveil. Top la vue depuis le balcon !

Lundi 13h. Après 3h de boulot, pause déjeuner et fin de journée. Il était temps ! Mon petit-déj’ a été très lèg’. Soit Katherine n’est vraiment pas habituée à faire de gros petit-déjeuners, soit j’ai été mal habitué avec mes précédents helpX. J’opte pour la 1ère option, naturellement 😀
On a l’après-midi libre, on en profite alors pour aller à Waihi Beach. C’est à 15min en voiture. Il fait beau, c’est agréable on va bien se régaler.

Longue plage prisée par les familles et les surfeurs l'été...

Longue plage prisée par les familles et les surfers l’été…

Après la petite balade, on se pose dans un café sur le front de mer. On peut ENFIN profiter d’une connexion internet et boire un bon chocolat chaud (cf photo du haut). Le déjeuner de ce midi n’a pas été très consistant. Va falloir que je briefe Katherine sur la façon dont on nourri les travailleurs. LOL. Après avoir checké les mails et bu le hot chocolate, on revient sur Waihi. Juste avant de partir et pour le fun, une belle photo d’un coucher de soleil face à l’océan pacifique…

Absolument rien à dire. Juste ENJOY

Absolument rien à dire. Juste ENJOY

Jour 2: construction d’une rampe d’accès en bois pour ses parents assez âgés, vivant en contrebas. Je change de casquette et passe du gardener au carpenter. Bien sûr, à ce moment-là, je pense à mon frère. Je vais lui montrer que moi aussi je sais couper/scier/visser et faire une vraie belle rampe en bois. 🙂
Après avoir mesuré, scié, vissé, remesuré, re-scié, dévissé et revissé (oui, Katherine est parfois un peu méticuleuse), j’installe la rampe et je croise surtout les doigts en espérant que ça rentre. PILE-POIL ! La preuve en est avec la photo. Poooah, si jamais vous cherchez un menuisier, envoyez-moi un mail et je vous adresse un devis !

Pas mal pour un débutant ?! Il en pense quoi le frérot ?!

Pas mal pour un débutant ?! Il en pense quoi le frérot ?!

Les autres jours, on aura principalement taillé des arbustes, rangé méthodiquement les bouts de bois (elle est un peu maniaque Katherine) et fait la cuisine.
D’ailleurs, j’ai pas vraiment eu le choix pour dire vrai. Katherine a embarqué Steph a son cours de danse. Après tout, c’était soit la danse, soit la cuisine… Les ordres sont donnés. Heureusement que j’aime cuisiner… Au menu: pommes de terre et saucisse (sans gluten, forcément), carottes/oignons et potiron au four. La bonne a bien fait à manger, Katherine était ravie ! « Oh my God, I’m starving », « Oh thank you Florent it was excellent ! ». Encore heureux…

Sourire de circonstance pour la photo. La

Sourire de circonstance pour la photo. La « bonne » en plein action !

Juste pour rire. Voici Stéph, pour mémo, c’est elle avec qui j’ai sympathisé au Verandahs, autour d’une omelette. Autour d’une omelette… WTF ?! Pour faire simple, la définition d’une omelette pour Steph est égale à 2 oeufs au plat et par-dessus 2 tranches de bacon. OK, là y’a du lourd. Fallait vraiment que j’intervienne. Question d’utilité publique 😀
Dédicace, Steph en version Esmeralda pour le cours de danse avec Katherine. Pump It Up la meuf.

La class' à Waihi Bit**

La class’ à Waihi !

Vendredi matin 8h30, dernier réveil de la semaine. L’heure du départ pour nous. Le temps de prendre un bon petit-déj’ avec du LAIT, des céréales et du PAIN DE MIE/beurre/confiote maison…

[Anecdote du LAIT & PAIN DE MIE: En milieu de séjour, Katherine a eu du mal à comprendre que pour carburer le matin, faut un bon petit-déj’. Un bon petit-déj’ = céréales avec du LAIT, du café et du PAIN DE MIE. On a du user de stratagèmes et allusions en tout genre pour qu’elle prenne conscience de la gravité de la situation. Au final, ça n’a marché qu’à moitié mais grosse marade, on a utilisé le mot « LAIT » et « PAIN DE MIE » au moins 30x chacun en 48H] XD XD

… de préparer nos backpacks, de charger la voiture, de lancer un « Good Bye Katherine and Thank You for Everything ! », on décolle direction Karangahake Gorge, un site au pied du Coromandel, à 30min en voiture.
Mais ça, ce sera dans le prochain article… 😎

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s