Expérimenter les 4 saisons en Nouvelle-Zélande ? Direction Napier BABY !

En Nouvelle-Zélande, on te dit que tu peux connaître les 4 saisons en une journée. Et bien au bout de 115 jours (déjà !), je suis à même de dire: « Oui déjà vécu ». Surtout sur Hawke’s Bay et Napier, cette ville aux allures Art déco, ses plages de cailloux noirs, ses vignobles et ses bonnes gens…
Retour sur mes 15 jours sur la côte Est de l’île du Nord !

Il pleut, il mouille, c'est à la fête à la grenouille !

It’s raining cats and dogs !… l’équivalent de notre « Il pleut comme vache qui pisse ! »

Mardi 22/09, 17h30. Arrivée à Napier… sous la pluie. Ca tombe bien, ils annoncent la pluie jusqu’à la fin de semaine. J’entends par pluie celle qui vous traverse les fringues au bout de 10min quand vous sortez faire vos courses, par exemple… J’entends par pluie celle qui vous fait attraper un gros rhume ET qui vous fait ressembler à un cadavre pendant 4jours ET qui vous ruine votre stock de Kleenex. Popoop, l’histoire des mouchoirs c’est dans le chapitre 2. Commençons par le chapitre 1.
Donc, arrivée sur Napier et installation au backpacker Stables Lodge Backpacker. Je ne peux que vous recommander ce backpack à l’ambiance familiale. En plus, ils offrent des pommes et tous les soirs c’est cinéma. C’est idéal quand il pleut quoi ! 🙂

Mercredi 23/09, 14h30. Je deviens fou enfermé, frustré de ne pouvoir visiter la ville à cause de cette maudite pluie. Peu importe. J’attrape mon backpack, j’enfile mon manteau et je pars à l’assaut de Napier ! En fait, au bout de 2min, je m’arrête au Warehouse pour acheter un poncho tellement il flotte ! Maintenant que je ressemble à un VRAI touriste (je vous épargne la photo, je vous laisse imaginer le look dément que je me paye…), direction la plage qui, comme vous l’avez sûrement vu sur la 1ère photo, offre une vue dégagée comme jamais. Humour bien entendu. La promenade le long de la plage ressemble plus à une expédition, défiant les zones inondées et le vent qui souffle en rafales. Malgré tout, je découvre quelques beaux bâtiments comme le Sound Shell & Colonnade20150923_151235

[Petit retour dans le temps: Pourquoi Napier a un style Art déco ? Le 3 février 1931, la Nouvelle-Zélande connait son plus grand tremblement de terre. Napier va être complètement détruite, puis reconstruite dans le style de l’époque, le style Art déco… Pour la petite histoire, le Sound Shell & Colonnade est le mémorial que vous pourrez trouver en ville, à côté de l’office de tourisme]

… et me permets même un petit détour par le Centennial Gardens…20151006_155033

… et suis même assez fou pour grimper Bluff Hill Lookout où une vue magnifique m’attend, mais ça je ne le sais pas encore…

Après 2h de balade, je rentre au backpack me réchauffer. J’ai besoin de faire ma marmotte et de me réfugier au chaud…

Jeudi 24/09, 14h. Visite de ma 1ère winery néozélandaise. Et je ne vais pas dans n’importe laquelle: direction Church Road Winery, vignoble qui a plus de 100ans d’histoire. Cette winery est accessoirement celle qui est la plus primée de Hawke’s Bay !

Mr Wellington pose devant les meilleures bouteilles de la propriété !

Mr Wellington pose devant les meilleures bouteilles de la propriété !

Quand je pousse les portes, je suis de suite mis au parfum… Ca me rappelle des souvenirs. Tout de suite, je ferme les yeux et replonge 6 ans en arrière, alors en place à Saint-Emilion, allant de propriétés en propriétés, de découvertes en découvertes, pour le plus grand plaisir des pupilles et des papilles (Poke général à tous mes anciens collègues !). C’était la belle époque tiens…
NB: mes chers amis, sachez que je vous fais de la pub gratuite ici; ne vous étonnez pas si vous avez des touristes néozélandais qui débarquent en masse 😛

Bref, passées les présentations, on voit de près le pressoir, les cuves inox et les cuves tronconiques, les barriques où vieillissent le vin, le musée (un peu kitchou faut l’avouer), on prend quelques photos et.. on déguste du vin ! Enfin, on passe aux choses sérieuses…

Petit flashback qui n'est pas pour me déplaire !

Petit flashback qui n’est pas pour me déplaire !

Au programme: 6 vins de la propriété parmi lesquels le merlot, le merlot/cabernet sauvignon, le pinot gris, le sauvignon blanc, le blanc de noirs en méthode traditionnelle et enfin le merlot/cabernet sauvignon grand réserve. Fruits rouges, cuir, petites notes de champignons, fruits exotiques, c’est un peu l’explosion aromatique dans mon palais ! Et ce n’est pas pour me déplaire… Ils sont forts ces petits kiwis ! Leurs vins sont presque aussi bons que les nôtres… en dépit de l’absence du bouchon en liège. Mais ça, ils sont pas près de déroger à la règle de leur bon vieux screw top, c’est pas faute d’avoir -lourdement- insisté !

Après cette dégustation quoi de mieux qu’une bonne marche ?! De toute façon, j’ai tellement papauté que j’ai manqué mon bus, et accessoirement défoncé mon téléphone. Qu’importe, la pluie s’est enfin arrêtée !
Ce qui ne devait être qu’une petite marche (bah oui sur la carte ça faisait pas loin) s’est avérée être une looooooongue marche de 10kms ! Autant dire, j’ai éliminé les moindres parcelles de jus de raisin qui se baladaient dans mes veines… Prenant conscience que le backpack est vraiment pas à côté, j’en profite pour prendre mon temps et continuer de faire mon touriste…

Après 2h de marche, j’arrive enfin au backpack. Le temps de me pauser, puis de trimballer mes big sacs, je saute dans la voiture de Don, mon prochain hôte. Un winemaker. Je vous dis, je sélectionne bien mes helpX moi ! Héhé
Après avoir discuté immigration, politique, économie et tout autre problème sociétal bien actuel, nous voici arrivés en lieu et place de mon 11ème helpX: « The FarmStay Lodge ». Oui, parce qu’en plus d’être un vignoble, c’est aussi une ferme et un B&B. Rien que ça.

En bref mes 10 jours ici:
– j’ai bien mangé (comme d’habitude, j’ai été choyé par mes hôtes),
– j’ai bien bossé (dans une ferme tu bosses toujours bien, faut pas compter ses heures),
– j’ai découvert pleins de vins que Don a ramené de Sileni, la propriété où il bosse en tant que winemaker,
– j’ai fait connaissance avec George, Peter, Rosi, Sam, Ali, des canards, des poules, des chèvres, des vaches,
– j’ai cuisiné une -énième- tarte aux pommes pour Ros, Don & Rachael,
– j’ai supporté les All Blacks, vécu la défaite de la Rose et vibré (avec mon café) avec le Coq français pour son match Vs le pays du sirop d’érable,
– j’ai aussi pris 2kgs de plus. Mais ça tout le monde s’en fout, pas vrai ?! XD
L’essentiel est que j’ai encore surliké mon aventure à la ferme, mes moments partagés avec Ros & Don, mes balades avec Sam… Voilà, encore une belle expérience qui malheureusement doit se terminer. Et comme toujours, j’ai droit au « si tu reviens dans le coin, fais nous signe, tu viens à la maison sans aucun problème »…

Dimanche 4/10, 17h. Je rentre dans une allée bordée de saules. Au bout, une grande villa style 19ème. Derrière la maison il y a 9 cerfs qui gambadent…
A SUIVRE…

3 réflexions sur “Expérimenter les 4 saisons en Nouvelle-Zélande ? Direction Napier BABY !

  1. Pingback: Ma semaine So British! sur Havelock North… | Les aventures de monsieur Wellington

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s