Je suis venu me perdre une semaine au fin fond de la Kahuterawa Valley…

Après Havelock North, direction Palmerston North ! Pourtant je file tout droit vers le sud… Logique. Après une semaine avec un temps supra extraordinaire sur Hawke’s Bay, je vais goûter au vent, à la pluie et au froid de Manawatu-Wanganui, mais ça je ne le sais pas encore. Je ne sais pas non plus que je vais poser mon backpack à 15km de la ville, au fond d’une vallée, un peu coupé du monde…
Retour sur ces 7 jours où j’ai vécu comme un ermite…

Lost in the middle of nowhere...

Lost in the middle of nowhere…

Dimanche 11/10, 13h30. Plus de 150 kms m’attendent. Phil m’a déposé sur la route « du sud » et selon lui, je devrais réussir à trouver rapidement une voiture…
Effectivement, après tout juste 5min le pouce levé, une voiture s’arrête. Je monte à bord. A mes pieds une 30aine de canettes/bouteilles en plastique. A l’arrière, 2 sièges de gamins. Un joyeux bordel qui m’accueille. Au volant, Adam. Enfin, peut-être que c’était Eden ou Alden ou Alan. En fait, j’ai rien compris. Ce gars là, il a un accent incompréhensible. Je comprends tout juste qu’il va me déposer à 50kms de là, sur ma route. Pendant tout le trajet, je ne cesserai de tendre l’oreille et de répéter 10x le fameux « Can you repeat please ? » .
Par contre, j’ai bien compris qu’il avait des racines irlandaises/écossaises (en plus de racines anglaises et espagnoles). Ceci explique cela. En plus d’avoir un accent de fou, il conduit comme un vrai kiwi, c’est-à-dire comme un fou. Bref, je m’en rappellerai de ce trajet…
Waipukurau. Me voici maintenant en plein milieu de nulle part. Il fait un cagnard pas possible. Je vais rester planté là, à attendre, à voir passer des pick-up, des familles et des big camions digne du docu-reality show « Le convoi de l’extrême ». Après presque 40min, un monospace s’arrête. A l’avant, le conducteur et à l’arrière 3 gamins, dont 1 qui dort profondément. Bonne pioche, il va jusqu’à Palmerston North, ma destination. Excellent trajet passé avec Bevan, à discuter voyages, culture et cie.
17h. Ralph (mon nouvel hôte) me récupère. Après un arrêt courses, je pars rejoindre ma future maison. On sort de la ville puis des grands axes, on prend une route qui nous amène dans une vallée… « Mais m*rde, où on va ? ». Voilà ma pensée du moment. On arrive enfin près d’une maison, mais en fait, c’est pas là. Juste à côté, un quad. Ralph me dit de mettre mes affaires sur le quad et de monter. « Mais m*rde, où c’est ?! ». Voilà ma pensée du moment. Après avoir pris un chemin de terre, traversé une rivière, suivi un autre chemin de terre, me voici débarqué. Je suis en plein milieu de nulle part. OK!

Après avoir pris une bonne claque, je pose mes affaires et fais la connaissance de Sue. L’occasion de boire mon 1er thé. Juste assez pour réaliser où je suis vraiment…

Pour le coup, j’ai passé ma semaine d’ermite à:
– tondre leur champs pelouse,
– rafraîchir leur potager qui est devenu une vraie forêt vierge,
– me balader dans la vallée. Bah oui, forcément…

Mardi 13/10. Cela fait maintenant 4mois que je suis dans ce beau pays… Le temps vite, trop vite. Pour fêter ça, quoi de mieux que d’aller se balader ?! Allez, hop session grimpette, rando dans la forêt le tout sous un crachin infernal… Happy Birthday quoi.

Mercredi 14/10. Je demande à avoir mon day off pour partir explorer la vallée et faire une rando de 6h, la Sledge Track. A ce qu’il parait, par beau temps, la vue depuis le sommet est vraiment magnifique. Cette rando est aussi connue pour ses tunnels, autrefois utilisés dans le cadre d’activités minières, habités maintenant par des cave weta, sorte de gros criquets à l’allure pas très rassurante.
Let’s go, c’est parti pour plus de 20kms de rando !


Le reste de la semaine, je vais le passer à refaire une beauté à leur jardin, lequel est tout simplement recouvert d’herbes folles et de ronces. D’ailleurs, je devrai plutôt dire « potager abandonné »… Et voilà le résultat !

CAP Paysager ? Pourquoi pas !

CAP Paysager ? Pourquoi pas ! (Poke Sév)


Le fait d’être isolé au fin fond de la Kahuterawa Valley, forcément ça rapproche les gens. J’ai pu discuter avec mes hôtes, j’ai appris à mieux les connaître dans leur quotidien. Ca c’est la vraie expérience humaine. Je suis là, un peu avec mes a priori; je repars avec une autre image de ce couple, ou le rapport à autrui est vraiment leur maître à penser… L’humain. Encore une leçon.
Sue, une vraie personnalité à part entière: écolo engagée, humble, altruiste, gourmande, toujours le smile, toujours positive. Elle sait ce qu’elle veut et où elle va. Comme elle le démontre dans sa musique et ses tableaux.
Ralph, l’électron libre à l’âme solitaire: écolo engagé, un poil timide mais après très bavard, amical, magnanime et amoureux de la nature. Lui aussi un vrai altruiste avec le coeur sur la main.
Woaaa, ce couple un peu hippie et un peu hors cadre m’aura permis d’outrepasser le cliché pour profiter de l’essentiel: le rapport à l’autre. Et ça, ça ne se lit pas, ça se vit.

Ralph, quelques guitares, Sue, un partition sur un piano...

Ralph, quelques guitares, Sue, une partition sur un piano…

Avant de terminer cet article et de refermer ce chapitre de ma vie sur Palmerston North, je précise (bien qu’inutile mais c’est juste pour faire plaisir à tous les rageux de Nouvelle-Zélande que je connais et qui me suivent) que j’ai aussi bien mangé, voire réussi à expérimenter ! Je suis là pour ça, non ?!
Comme dirait Céline: « L’argent attire l’argent, Florent attire la bouffe ».

Dimanche 18/10, 13h30. Je marche sous la pluie, mon gros backpack sur le dos, direction la voiture à plus d’1km de la maison. Je traverse la rivière gonflée et marron. Ainsi se termine mon chapitre. Je pars de l’autre côté de la Tararua Range. Là-bas, Bruce & Margaret m’attendent…

A SUIVRE…

2 réflexions sur “Je suis venu me perdre une semaine au fin fond de la Kahuterawa Valley…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s