Mode roadtrip activé avec Picton, Nelson & Abel Tasman !

Des sites fabuleux, des routes de folie, des montagnes, des collines, des plages, des moutons, des cerfs, des vaches, des zones où la radio ne capte plus, des routes où on ne croise que 5 voitures en 2h. Ca, c’était notre roadtrip. 14 jours à parcourir les routes de l’île du sud, soit près de 3500 kilomètres au compteur. Nos amis les japonais n’ont qu’à bien se tenir. 😛
Alors, parés à l’aventure ?!

Screenshot_2015-11-17-16-16-57-2

Voici un aperçu de notre trip !

Jeudi 29/10, 12h30. On pose le pied sur la terre ferme après la traversée du détroit de Cook…
Avec quelques remous à la sortie de la baie de Welly, cette traversée en ferry a été dans l’ensemble relativement calme. J’ai été quasiment le seul fou à rester le ponton supérieur, à prendre de pleins fouets le crachin, les bourrasques de vent et, parfois, à m’accrocher aux rampes. Mais quel spectacle ! J’ai pu voir des dauphins, contemplé des falaises dans la brume, et puis j’ai tenté de voir les Malborough Sounds, mais là je n’ai pas vu grand chose… Satanée météo !
Voici quelques images de la traversée…


13h. Après avoir réglé les formalités avec l’agence Ace Rental Cars de Picton (que je vous conseille fortement, très bon rapport qualité/prix), et avant de partir pour Nelson, notre 1ère destination, passage par le supermarché parce que là nos estomacs crient famine. Le petit-déj est vraiment trop loin !

20151029_132653

On a VRAIMENT faim !

Maintenant qu’on a englouti nos sandwiches à la vitesse de l’éclair, on s’embarque vers Nelson, en passant par la Marlborough Scenic Route, grâce à laquelle on a droit à un paysage -presque- parfait (malheureusement, il y a toujours ce crachin). Céline, alias miss fleur, est aussi de la partie. Elle compte se poser sur Nelson et profiter quelques temps.
On en profite pour s’arrêter prendre des photos, faire du géocaching, prendre des selfies, faire nos gamins sur des balançoires, prendre le temps quoi. La preuve par l’image…

Après une bonne heure et demie de route, nous voici maintenant arrivés à Nelson. On a booké 1 nuit au Palace, un backpack bien sympa avec de jolis jardins, des hamacs, une bonne ambiance et une déco un peu exubérante voire parfois bordélique. On aime ou on n’aime pas. En plus, ils offrent le petit-déjeuner (royal) et du pain frais tous les jours. Bon ça vaut pas notre chère baguette mais c’est toujours mieux que du pain de mie !
Pour ma part, coup de coeur pour ce backpack !

20151030_075129

Un objet qui a su attirer mon attention…

Le soir-même, on passe enfin à l’action: préparation de notre roadtrip. Le lendemain, on prévoit d’aller vers Marahau, où se trouve le début de la fameuse Abel Tasman Great Walk, une célèbre rando (de 3 à 5 jours, d’environ 60kms et divisée en sections) qui longe des plages et traverse du bush. Elle est considérée comme la rando la plus simple de toutes les Great Walks grâce à son relief relativement plat (Pour info, au total il y a en 9 disséminées dans toute la Nouvelle-Zélande).
Vu que ce n’est pas une boucle, les randonneurs ont la possibilité de faire le retour (ou de commencer par) avec des water taxi.
Plus d’infos sur cette Great Walk par ici.

Vendredi 30/10, 9h. On est sur le pont. Auré aux sandwiches, moi à charger la voiture. Tout est OK, on a même booké notre bateau-taxi. Après avoir échangé quelques rapides mots avec Céline (mon acolyte du « bon manger »), on décolle de l’auberge. On a de la chance, ils annoncent beau. On va se régaler là-bas !
10h25. A 5 min près, on ratait notre bateau-taxi.
10h45. Ca y est, nous voilà dans l’eau. Ca tangue mais on est heureux. Le chauffeur nous fait une petite visite des environs, on va voir de près Split Apple Rock, encore une énième curiosité de la nature, il nous montre des cormorans, des phoques. Il va vite et on se gèle, mais qu’est-ce qu’on se marre ! En vrai, on a surliké notre croisière en bateau-taxi.  Après 30 min la tête en plein vent, on arrive à Torrent Bay, le point de départ de la rando. Et c’est parti pour 17kms !
Un résumé de cette journée ?
– du soleil presque tout le temps,
– des plages paradisiaques,
– des couleurs de dingue,
– un sentier impeccable,
– des vues idylliques.
Que demander de plus ? Avec un peu plus de soleil, ça aurait été juste parfait
On vous fait partager notre rando…

17h. Fin de la rando. On en a pleins les pattes mais aussi plein la tête. Cette rando vaut vraiment la peine. Je regrette juste de n’avoir pu la faire entièrement… Après tout, c’est pas grave, je me console en me disant que je verrai d’autres superbes plages pendant les mois qui me restent à passer ici…
On ne s’attarde pas pour autant. Ce soir, on dort sur Westport, qui est quand même à plus de 240 kms et 3h15 de route. Ca, c’est ce que disait Google Maps. On réalité, on a mis plus de 4h et les kilomètres qui vont avec. La signalétique néozélandaise, une belle histoire d’amour…

21h45. On arrive enfin au TripInn, notre backpack pour la nuit. Une atmosphère chaleureuse avec son feu de cheminée, ses canapés confortables et son chat boiteux, le bien-nommé Paddle20151030_224008
Minuit passé, presque 1h. Je me force à aller au lit. Demain on va avaler des kilomètres, encore. Cette fois-ci, on longera la West Coast, direction Franz Josef et son célèbre glacier…

JOUR 3 A SUIVRE…

Une réflexion sur “Mode roadtrip activé avec Picton, Nelson & Abel Tasman !

  1. Pingback: Bye bye la Nissan, rebonjour l’autostop ! | Les aventures de monsieur Wellington

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s