En vadrouille à Christchurch et dans la Banks Peninsula !

Du bleu, du vert, du soleil, des rires et une belle rencontre. Voilà qui donne le ton. Tekapo a placé la barre haute. Mais loin d’être déçus, c’est encore le coeur lourd que nous quittons le Canterbury après 2 jours extraordinaires….
Retour sur les jours 11 et 12 de notre roadtrip !

20151108_165545

L’espoir renaît. Central Rose Garden, Christchurch

Dimanche 8/11, 10h. Il est temps de quitter notre nid douillet. Ce soir, nous dormons à Christchurch. J’ai hâte de voir cette ville de près, meurtrie par les séismes de septembre 2010 et février 2011.

260kms en passant par l’Inland Scenic Road, une route qui encore une fois de plus, nous offre des paysages à couper le souffle. On s’accorde une pause dans Rakaia Gorge

C’est finalement après un peu plus de 3h de route que l’on arrive à Christchurch. Et comment dire… C’est saisissant. Le centre-ville est vraiment dans un sale état, avec des bâtiments partiellement voire complètement détruits. Parfois même, on ne trouve que des façades, soutenues par des conteneurs. Ca fait froid dans le dos…
Le traumatisme de ces 2 séismes est encore bien réel chez certains kiwis. Il y a ceux qui en parlent, comme un exutoire, comme le besoin irrépréssible de chasser ses souvenirs, et puis il y a ceux qui ne veulent plus en entendre parler, comme une blessure qui ne guérira pas. Etrangement, nous autres, « étrangers », nous sommes sensibles à leur histoire, comme si on ressentait leur peine et leur douleur.
Malgré tout, quelque chose de fort se dégage de cette ville. Elle est en pleine transition, on le sent. Telle une feuille blanche, elle se redessine chaque jour, se laissant porter par sa créativité et son insatiable énergie…

[Pour la petite histoire, Christchurch a subi un tremblement de terre le 4 septembre 2010, à 4h35 précises (ne faisant aucun mort ni blessé), puis un 2ème le 22 février 2011 qui lui a fait 185 victimes. Pas moins de 80% des bâtiments ont été ou seront démolis.]

Comme une envie de se faire belle, Christchurch nous accueille avec le soleil. On en profite pour manger nos sandwiches dans les jardins botaniques, autour des piafs qui visiblement n’ont pas mangé depuis 10 mois…

Après coup, direction le Canterbury Museum et son expo du moment, le « Mirror Magic » !

Ah, j’oubliais. Il n’y a probablement qu’à Christchurch (et nulle par ailleurs) que vous pourrez voir une cathédrale « en carton ». Si, si, ça existe vraiment. La preuve !

20151109_173904

Cathédrale dite « transitoire » (construite post-séisme)

Bref, après cette balade intra muros, on s’arrête au New World le plus proche pour acheter une bonne bouteille de vin (poke Auré). Ce soir, pas d’auberge. Non, non. Ce soir, c’est Robyn, Andy et Meg qui nous ouvrent leur porte.
Robyn & Andy (Meg est leur chien), un couple de kiwis en or. La perle rare. Je ne remercierai jamais assez Julie (rappelez-vous c’était mon hôte de Tauranga) qui m’avait permis de rencontrer Sharon lors de mes helpX, laquelle m’a finalement permis de rencontrer Robyn & Andy… Ces kiwis sont vraiment extras. Je pense qu’il n’y a vraiment qu’ici qu’on vit ce genre de choses. Des gens honnêtes, des gens vrais et d’une gentillesse comme jamais.
Vous devez vous en douter, on a vraiment kiffé. Le pied total. On est vraiment accueillis comme des rois. C’est d’autant plus destabilisant quand tu sais qu’ils ne nous connaissent même pas ! En plus d’être des hôtes généreux, ils sont drôles et sont de très bons conseils. De vrais bons ambassadeurs comme on les aime !

20151108_192715

Robyn et Andy !

Lundi 9/11, dans les environs de 9h. C’est après un bon petit-déj’ que nous partons direction Akaroa et la Banks Peninsula !
Appelée aussi la « Riviera du Canterbury » par les habitants de Christchurch, cette péninsule est vraiment VRAIMENT magnifique. Son relief escarpé rappele son origine volcanique d’il y a près de 8 millions d’années. Et puis, il y a les inombrables vues, les baies aussi belles les unes que les autres, les ports naturels, bref c’est un vrai concentré de nature. Ah, la cerise sur le gâteau: Akaroa. Comment ne pas l’oublier… Avec ses 570 habitants à l’année, cette ville aux allures de grand village se targue d’être française. Oui, française !

[Pour la petite histoire, dans les années 1830, un certain capitaine Langlois décide d’acheter la péninsule aux maoris afin d’y établir une colonie française. A son retour de métropole, Akaroa, n’est désormais plus française mais bien anglaise ! Bim, il s’est fait doubler par les britanniques (avec la signature du traité de Waitangi)]

Bon, en réalité même si elle est sous le drapeau de l’Union Jack, Akaroa n’en est pas moins restée française. On retrouve quelques noms de rues, des jardins et des noms français au sens maladroit avec 1 ou 2 fautes par ci par là ! Grosse tranche de rire…

Heureusement, il fait beau. Les photos rendent super bien. Andy nous a recommandé le meilleur fish n’chips du coin: « The Best Fish N’Chips ». Rien que ça !

C’est l’estomac bien rempli que nous quittons Akaroa. Elle est désormais envahie de séniors et d’asiatiques. J’avais oublié que le lundi, c’est le même programme partout en NZ…
Sur le chemin du retour, on emprunte la Tourist Drive Summit Road qui nous offre littéralement des vues de fous, de fous, de fous ! La preuve en image 😎

C’est avec ces images pleins les yeux qu’on rentre vers Christchurch.
Andy a encore préparé un festin.
On s’arrête encore au New World acheter une bouteille de vin.
On passe encore une super soirée.

Mardi 10/11, 10h15. C’est l’heure des « au revoir ». Robyn & Andy nous ont vraiment touché par leur sympathie et leur générosité. Ils sont d’autant plus touchants qu’avant de partir, Andy me dit qu’il s’inquiète quant à mon Noël. Il ne veut pas que je le passe seul… Je suis scotché.
Allez ! On décolle. Auré a prévu d’aller voir des baleines en pleine mer dans la baie de Kaikoura

A SUIVRE: Kaikoura et la fin de notre roadtrip !
PS: A l’heure où j’écris cet article, je vous informe que je ne passerai pas Noël seul…

Une réflexion sur “En vadrouille à Christchurch et dans la Banks Peninsula !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s