En route vers la pointe Gaspésienne !

Après vous avoir fait découvrir le parc de la Gaspésie et celui du Bic dans mes derniers articles, il est maintenant grand temps de mettre cap au nord-est, et de descendre tranquillement la côte en direction du Sud…
Venez donc avec moi fouler les sentiers du parc National Forillon, un parc entre forêts et falaises, partons flâner dans la ville historique de Gaspé et finissons émerveillé(e)s face au rocher Percé… C’est tout un programme qui nous attend ! 💪👣🌅

IMG_3110

Lever de soleil à Percé

« LA 132 », UNE ROUTE VERS LE BOUT DU MONDE !

Cette routière côtière (« la 132 », qui fait le tour de la péninsule) est vraiment extraordinaire… Dès lors que l’on quitte Sainte-Anne-des-Monts, la route se fait plus venteuse, longeant les falaises et passant de baies en baies. Par moment, on a l’impression que c’est la montagne qui se jette dans le golfe…
Étrangement, cette route me renvoie des images de la Nouvelle-Zélande, et de cette fameuse route 1 vers Kaikoura qui nous amène, virages après virages, vers l’émerveillement total. Sérieusement, quel spectacle !
Quelques 40kms plus loin, la ville de Mont St-Pierre, en référence à une montagne (vous l’aurez compris) bien connue des amateurs de deltaplanes et parapentistes. On parle même d’un « des meilleurs spots du continent ». RIEN QUE ÇA.  D’ailleurs, du 21 au 23 juillet 2017 (j’y étais!), la ville a organisé le « Paragliding Accuracy World Cup » , grande 1ère pour le continent nord américain.
Avec une belle plage et une superbe montagne, un arrêt photo s’impose !

20170722_150755

Baie de Mont Saint-Pierre (pendant ma pause stop)

La route vers l’Est est détonante, presque sidérante. On a l’impression de flotter sur l’eau tellement la différence entre la route et l’eau est minime ! Très vite, on monte une côte, on passe des virages en épingle, on prend de la hauteur, on finit par s’éloigner de la côte pour finalement s’en rapprocher. Se succèdent plusieurs villages de bord de mer aux noms évocateurs tels Grande-Vallée, Pointe-à-la-Renommée, Pointe-à-la-Frégate, Rivière-au-Renard… avant d’arriver finalement dans le Parc Forillon, le parc de l’extrême nord-est de la Gaspésie. Au bout, le phare de Cap-Gaspé se dresse fièrement. Déjà, vous voici au « bout du monde »…
Que ce soit sur la journée ou plusieurs jours, à la vitesse du lièvre ou la lenteur de la tortue, soyez assuré(e)s de remplir la carte mémoire de votre appareil photo !
NB: ci-dessous quelques photos prises à la volée, le long de la route 😉


LE PARC NATIONAL FORILLON

Le parc national Forillon mérite un « Woooow ! » à lui tout seul.
C’est un combo de mer + montagnes + falaises + forêts. Vous ajoutez à cela des espèces d’oiseaux marins, des phoques, de la flore en masse (plus de 97% du parc est recouvert de forêt), des ours noirs (ouais, ouais), vous obtenez finalement un territoire de 245 km² au charme implacable.
Avant de devenir officiellement un parc national en 1970, ce territoire a su traverser les époques. D’abord fréquenté par les amérindiens (près de 4,000 ans de présence), puis par les européens (pêcheurs, familles françaises suivies de familles anglaises, colons et soldats), Forillon attire les convoitises avec ses ports naturels et ses eaux poissonneuses. Position stratégique pendant la 2ème Guerre Mondiale, c’est dans la baie de Gaspé que la Marine Canadienne décide d’établir une batterie côtière, d’installer sa base navale afin de se protéger des sous-marins allemands.
Aujourd’hui, le parc Forillon est une belle halte touristique, qui attire du monde, surtout en été ! Faut dire, tout est fait pour profiter pleinement des lieux: campings, sentiers de randonnée (évidemment !!), kayaks, observation des baleines (qui n’ont pas daigné se montrer), plongée avec des phoques, kitesurf, farniente sur la plage… il y en a pour tous les goûts !
Mes principaux coups de ❤:
– la plage du Cap-Bon-Ami, superbe plage avec vue privilégiée sur le Golfe du Saint-Laurent,
– le sentier de la Chute (hyper facile d’accès, situé sur la route 132 qui relie le nord du sud),
– le sentier du mont Saint-Alban avec sa vue canon sur le parc,
– la belle plage de Penouille,
– le sentier qui va vers le « Bout du Monde » (jusqu’au Cap-Gaspé)
NB: c’est d’ailleurs à ce bout de monde que se termine le SIA (Sentier International des Appalaches); rappelez-vous, je vous en parlais dans mon dernier article…

Pour plus d’infos sur le parc et ses nombreuses activités, direction leur site internet: https://www.pc.gc.ca/fr/pn-np/qc/forillon


LES IMMANQUABLES GASPÉ ET PERCÉ

Gaspé, ou Gaspeg, la fin des terres (en langue micmac)

C’est ici en 1534, grâce à Jacques Cartier, que s’ouvre le grand chapitre de l’histoire occidentale de l’Amérique du Nord. Ainsi débuta l’histoire du Canada…

De nos jours ville très active en été (grâce au « Festival de Musique du Bout du Monde » , début août, malheureusement trop tard pour moi), Gaspé est la place idéale pour faire un break d’une petite journée, après avoir passé 1 ou quelques jours dans le parc Forillon.
Ville nature tournée vers le golfe et les montagnes, ville culture avec son musée de la Gaspésie (que je n’ai pu visiter du à une fermeture exceptionnelle 🙁) et son centre d’interprétation de la culture Mi’gmaq (très beau centre, je recommande la visite 🙂), Gaspeg est une belle halte plaisante où le mot « pause » prend de son sens.
N’hésitez pas à vous balader sur la « Promenade Jacques Cartier » (environ 2 kms) qui vous fera passer sur le site du Berceau du Canada jusqu’au musée de la Gaspésie.

20170810_120520

Habitat traditionnel MicMac (Mi’gmaq) – Centre d’interprétation Gaspeg

Percé, la flamboyante

Disons plutôt le « Rocher-Percé ». Car qu’on se le dise, la ville ne serait rien sans « son rocher », une GRANDE attraction touristique (non, ça n’est pas une blague !) en Gaspésie et au Québec.
Pendant les mois de juillet et août, le village de 3,000 habitants se transforme en gros spot à touristes. Ça a des allures de 1er jour des soldes, sauf que là, c’est la cohue tous les jours !!!! Tout ça pour quoi ?! Voir un rocher entouré d’eau ! « Mouais… » (air niais dubitatif)
OUI, MAIS… Ce rocher est juste magique. Il dégage quelque chose de beau et de puissant à la fois, encore plus au lever de soleil.
➡ Levez-vous donc tôt (dès 4h15) pour voir l’aube sur l’eau. Avec le rocher, le rendu est tout simplement MA-GNI-FIQUE !

Petit conseil: parce que vous êtes sur Percé, allez randonner dans le Géoparc de Percé, marchez sur la plateforme vitrée suspendue et finissez avec une bonne bière (ou plusieurs 🍺🍻) chez Pit Caribou, une excellente microbrasserie réputée !

IMG_3053

Percé et l’île Bonaventure depuis la plateforme

Aussi, Percé ne se résume pas qu’à son rocher, mais l’endroit est également connu pour une île, vraiment toute proche en bateau: l’île Bonaventure.
Cette île, parc national depuis 1985, accueille la plus importante et la plus accessible colonie de fous de Bassan au monde ! Effectivement, chaque année, ce ne sont pas moins de 60,000 couples qui viennent nicher. Quel spectacle une fois sur place ! C’est coloré, ça vole de partout, ça piaille, et ça pue aussi (oui, les photos ne le disent pas).
Petit conseil: Entre la croisière du Rocher-Percé et de l’île Bonaventure et la balade sur l’île, comptez bien une journée ! (pour info, je suis parti avec les Croisières Julien Cloutier)

*****     *****     *****

La Gaspésie, elle a décidément tout pour plaire. Des gaspésiens spontanés et généreux, une forte identité culturelle, des splendides paysages, une impression de paysages qui s’étendent à perte de vue…
Elle me fait beaucoup penser au Coromandel de Nouvelle-Zélande (cf les articles quand j’y étais) ou à ces péninsules irlandaises, visitées lors de mon voyage en octobre 2012.
Encore un beau chapitre qui se referme.
« Au revoir le Québec ! ». Désormais, place au Nouveau Brunswick !

FIN DE L’ARTICLE.
NEXT: Mes aventures au Nouveau Brunswick


!!! BONUS !!!

Je vous l’avais promis dans mes 2 derniers articles…
Chose promise, chose due ! 😉IMG_20170820_153838_200
🔼 Session descente en kayak dans la rivière Bonaventure (sud de la Gaspésie) 🔽20170817_154129

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s