Balade introspective en Nouveau-Brunswick…

Après vous avoir laissé sur la fin avec mon dernier article, il est temps pour vous de continuer à explorer le Nouveau-Brunswick, une province qui a décidément bien des atouts. Depuis les hauteurs à humer l’air frais jusqu’au plancher des vaches à prendre des rafales d’iode, avec cet article vous serez mes yeux et mes oreilles…
Attachez votre ceinture et, ensemble, partons à l’aventure à bord de ma super maison sur roues !
PS: n’accepte que les copilotes qualifiés et prêts à en prendre plein la gueule yeule.

Attention: certaines images peuvent heurter la sensibilité du public

IMG_3811

New River Beach Nature Trail

Mercredi 6/09, 14h. C’est le cœur léger, la glacière pleine de bouffe et le smile accroché à la face que je quitte mon pied-à-terre temporaire (Big up Manon 😜), direction le Parc National du Mont Carleton, ma première étape. On m’a pas mal vanté sa beauté sur les réseaux sociaux, alors à avoir une voiture, autant y faire un tour !

Jeudi 7/09, 16h. Après la journée que j’ai passé sur place, je peux vous dire que je ne regrette absolument pas mon choix. Ce parc de plus 17 000 ha a vraiment de quoi séduire…
➡ Privé de beau temps (pluie + brouillard), je n’ai pas opté pour la rando du Mont Carleton (820 m) qui domine le parc (et les Maritimes !) mais j’ai préféré celle vers le Mont Sagamook (777 m), de loin la plus challenging. Forcément ! ✊
Cette « petite » rando (5,8 kms A/R, niveau difficile) qui fait transpirer comme jamais, offre une vue aussi rare qu’exceptionnelle. Cerise sur le gâteau, la récompense est 10x plus savoureuse quand le brouillard se dissipe, offrant à l’amateur de photos que je suis de « mitrailler » ce paysage, si typique, si puissant, et tellement magique…

Vendredi 8/09. Je passe une grande partie de ma journée en voiture, trop pressé de voir la Baie de Fundy et ses célèbres marées (les plus hautes au monde !!!)…
Petites indiscrétions
Ce matin-là, j’ai pris le temps de visiter les gorges de Grand Falls ET sa chute de 25 m. C’est loin d’être les chutes du Niagara MAIS le site est vachement impressionnant et me circonspect pas mal.
Encore merci à Rollande pour ses excellents conseils; j’ai pu prendre de belles photos aux endroits adéquats.
Et vous, n’avez-vous pas senti la bruine sur votre visage?

IMG_20170911_150607_252

Mr Welly était là !

Samedi 9/09. 6h passés dans ce parc et toujours la folle envie d’y repartir… Y’a pas à dire, le parc provincial New River Beach fait parti de mes coups de cœur du Nouveau-Brunswick !
Situé en bordure dans la Baie de Fundy, ce parc est le paradis du vacancier avec sa superbe longue plage… Et le « Nature Trail », sorte de sentier à moitié dans le bois et le marais, les pieds sur le chemin ou dans l’eau, a été une agréable surprise. J’ai en plus eu la chance d’être seul pendant un peu plus de 3h, avec la sensation que les lieux m’appartenaient. Je me rappelle encore du chant de certains oiseaux et la couleur pourpre des sarracénies… La transe en 3D ! Pourquoi la téléportation n’existe-t-elle pas encore, hein?!

IMG_3757

Mon plus beau moment…

Dimanche, 10/09. Saint-John… Je t’aime et te déteste. J’avoue, un dimanche c’était peut-être pas le bon jour pour faire une visite de ville. On m’avait parlé d’une ville pétillante, dynamique et vivante. J’ai plus eu droit à une ville vidée de vie, de belles rues certes, mais désertes, hormis quelques terrasses et un semblant d’animation. Même le vendeur de sundae avait l’air de s’ennuyer à mourir. Peut-être avais-je mal choisi mon jour ou avais-je surestimé tes capacités d’attraction. Je l’avoue, quand j’y repense, je ne sais pas trop quoi penser de mon passage par ici…
Allez, je suis sympa. Je mets la note de 6/10 parce que son musée du Nouveau-Brunswick était ouvert. D’ailleurs, entre nous, je vous recommande fortement la visite de cet établissement (l’un des plus vieux musées du Canada !). En effet, avec des collections extra et richement documentées (+ 10 sur l’histoire de son industrie néo-brunswickoise, relative aux secteurs primaire et secondaire), une splendide section marine (+ 100 pour les spécimens de baleines grandeur nature ! 🐋 Auré, j’ai tellement pensé à toi…), le musée est une valeur sûre et vaut clairement qu’on s’y attarde.

Autre chose que je tiens absolument à recommander: le park Irving Nature de Saint-John. Un parc de 240 ha, avec forêts, marais et plages, où la faune et la flore cohabitent parfaitement avec l’individu. Que demander de plus ? Sachant que ce même parc est traversé par 8 sentiers, de longueur et de difficulté différentes. C’est l’endroit parfait aux portes de la ville !
C’est naturellement ici que j’ai passé le plus clair de mon temps, profitant de la superbe journée pour tirer le portrait de quelques écureuils , marcher sur de beaux sentiers semi-ombragés, apercevoir des dauphins. En somme, un remarquable havre de paix…


PAUSE HELPX CHEZ TRACEY & PAULA

Du lundi 11 au dimanche 17, c’est à proximité de Fredericton (capitale de la province) que je me pose. Je suis accueilli dans une belle et grande maison de plus de 100 ans, avec un énooooorme jardin. Je n’arrête pas de dire à Tracey que je n’en ai jamais vu d’aussi grand. Ici, tout pousse: framboises, fraises, maïs, oignons, betteraves, tomates, patates (X variétés), carottes, poivrons… Ce sera là d’ailleurs mon terrain de jeux.
Au programme: éclaircissage des rangs de carottes et de tomates, désherbage et nettoyage, ramassage des tomates/patates/oignons. En vrai, je sue sous le cagnard, j’ai de la terre plein les mains et je parle à ma poule « Schwarzy » qui dévore littéralement les vers de terre. Me manque plus que le chapeau de paille et la salopette à la Charles Ingalls.
➡ Ce que je retiendrai de mon arrêt ici:
– faire du kayak sur la rivière Oromocto était un vrai plaisir (photo à venir)
– je ne suis toujours pas convaincu par le tofu
– j’ai dansé la java avec une souris de minuit à 5h du matin
– si un jour je décide de me poser quelque part, j’aurais un grand jardin

➡ Ce que j’ai visité pendant cette semaine:
– la ville de Fredericton, alors en pleine préparation de son festival de Jazz & Blues. Son assemblée législative est splendide et sa cathédrale majestueuse.
– le village historique reconstitué Kings Landing, qui retrace la vie des migrants anglophones venus repeupler les terres après la déportation de nombreux acadiens
– la microbrasserie de « Big Axe Brewery » qui offre un large et délicieux choix de bières
– le parc Odell lors de mon après-midi geocaching

Ce diaporama nécessite JavaScript.


Lundi 18/09, 10h30. Je pars du parc national Fundy où j’ai passé la nuit. Un peu dommage de n’y être resté que quelques heures mais, ici, j’ai mis mon cerveau en stand-by, respiré à pleins poumons et retrouvé un peu de sérénité. Merci les chutes Dickson ! Oh, c’est loin d’être une rando de grand malade (boucle de 1,5 kms), mais ces chutes sont vraiment pittoresques et l’arrêt en valait la peine…
Un conseil: consacrez au moins 2 journées entières dans ce parc, il y a moyen de s’occuper ! Pour ma part, il va falloir que je revienne…

IMG_3995

Wolfe Bridge

IMG_4013

Chutes Dickson

Prochain arrêt: le site touristique Hopewell Rocks et ses célèbres formations rocheuses en « pots de fleurs ».

La route qui me sépare d’Hopewell est belle. Je n’ai certes pas de beau temps mais le brouillard épais qui enveloppe les environs donne un côté mystérieux qui n’est pas pour me déplaire. Le phare du Cap-Enragé m’a particulièrement charmé avec son image de bout du monde et la sensation de flotter dans un univers laiteux…

IMG_4028

11h10. Je me tiens enfin devant ces formations rocheuses, celles que j’ai tant convoitées quelques semaines après mon arrivée au Canada. Et face à ces dames de roches, je me sens petit, très petit. Très peu de mots me viennent. Je noie mon mutisme dans mes photos. Je m’imprègne de la beauté du site. Exceptionnel. Puissant. Incroyable. Toujours peu de mots me viennent à l’esprit pour qualifier ce que je vois. Il faut être là pour vivre ce moment-là. Et j’y étais. YEAH BABY 🤙🤙

*****     *****     *****

Mardi 19/09, 15h. Le moment où je réalise que ça fait maintenant 1 mois que je suis dans le Nouveau-Brunswick. Cette province a décidément tenu toutes ses promesses ! Elle a tant de richesses que ne pas s’y attarder serait presque de mauvais goût. D’ailleurs, je me promets d’y revenir dès que possible pour revoir les couleurs de l’Automne… 🍁🍂

Un chapitre se tourne. J’ai les yeux rivés sur le pont de la confédération.
Au bout, l’Île-du-Prince-Edouard, une autre province du Canada.
Alors, j’y vais ou j’y vais pas ?!IMG_4231

FIN DE L’ARTICLE.
NEXT: Alors, j’y suis allé ou non ?!

Une réflexion sur “Balade introspective en Nouveau-Brunswick…

  1. Pingback: P’tit roadtrip en Nouvelle-Ecosse | Les aventures de monsieur Wellington

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s