Le parc national de la Gaspésie en 3 jours

Quand on entre en Gaspésie, on ne résiste pas à l’envie de se perdre sur les sentiers de ses parcs nationaux -provinciaux…
Aussi, après vous avoir fait découvrir le parc national du Bic en 3 jours, j’ai le goût de vous parler à présent de son voisin, situé un poil plus au nord (moins de 3h de route les séparent), le parc national de la Gaspésie.
Ici, la nature est Reine avec ses quelques 802 km² de terres. Un paysage de montagnes à proximité du golfe, y’a de quoi donner l’envie de s’y arrêter quelques jours, non ?!
Je suis prêt à parier qu’après avoir lu cet article, ce parc sera votre prochaine destination vacances ! 😜
Allez, suivez-moi !!

IMG_2777

Lac aux américains

Lire la suite

Le parc national du Bic en 3 jours

Si vous prévoyez de passer quelques jours semaines mois (bref, le temps que vous voudrez) en Gaspésie, alors un conseil: arrêtez-vous au parc national du Bic. Vous ne le regretterez pas…
Ce parc national -provincial- québécois allie avec perfection montagnes verdoyantes et baies étincelantes, le tout avec un brin d’air « senteur marine » qui va bien. Petit par sa taille mais grand par sa biodiversité, le parc du Bic se positionne comme une belle porte d’entrée pour l’exploration de la Gaspésie, que vous soyez véhiculés ou non.
C’est donc en toute logique que j’ai choisi de poser mes sacs à dos ici et de planter ma tente.
Accès, activités, incontournables, découvrez ce petit écrin de nature, toujours à petits budgets…

IMG_2549

Baie du Ha! Ha!

Lire la suite

Courir les érables, t’as-tu déjà vécu ça toi ?

« Courir les érables » . Ayoye. En voilà une bien bonne, SÉRIEUX. Depuis quand on court un érable sincèrement ?! 😲 Moi, je pensais juste qu’on se baladait tout tranquillement, d’arbre en arbre, bercé par un léger vent frais, guidé par le chant des oiseaux… Que nenni !
Du coup, pour éviter de passer pour un osti de cave, j’ai décidé de me lancer à l’aventure afin de mieux comprendre ce que l’on entend par la « course aux érables ».
Tabarouette, c’qui est sûr, c’est qu’il faut en avoir sous le pied, et dans les bras !
Chalumeau, chaudière, raquettes, soyez déterminés ayez du chien et embarquez direction les hauteurs de Château-Richer !

IMG_1367

« Erablière Huot » – Château-Richer (Québec)

Lire la suite

Ma ferme du bonheur à Compton !

Hey boy, ça commence à faire un peu long là… Plus d’un mois sans un seul article, c’est que j’vais devoir ramer pour redorer mon référencement naturel sur Google ! 😅
En plus, je l’avoue, je n’ai pas vraiment d’excuses. Si, peut-être une seule. Celle d’avoir trouvé l’endroit parfait, dans la campagne, des animaux en masse et, surtout, des hôtes de très grande qualité. Et ça, ça vous « accroche le sourire à la gueule », comme dirait quelqu’un qui se reconnaîtra…
Allez, venez donc découvrir mon camp de base dans le sud du Québec !IMG_0878 Lire la suite

Bon matin Montréal !

Hey, 8 mois depuis le dernier article, ça commence à faire un peu long, t’es pas d’accord ?!
Zouh ! Il est grand temps de dépoussiérer la machine à écrire, remplir l’encrier, préparer un beau tas de feuilles et sortir ma plus belle plume, car vous le savez désormais, mr Wellington a embarqué direction le Canada, tabarouette !
Mais avant de lire mes aventures à la « Ferme Chambord », je vous invite à me suivre à la découverte de Montréal…
Mets ton bonnet, on va s’éclater ! Attache ta tuque, on va avoir du fun !

img_20170217_181402_815

Vue depuis le Belvédère du Mont-Royal (Montréal)

Lire la suite

Et après ? Confidences sur le clavier…

Bon, bah voilà. 20 jours que je suis revenu en France.
Cet article « post Nouvelle-Zélande » aura mis du temps à venir, je vous l’accorde, mais il faut savoir digérer son retour. Facile à dire, plus dur à faire, croyez-moi.
Certains amis/voyageurs/blogueurs comprendront le fond de ma pensée, d’autres ne comprendront pas. Dans mon cas, je surmonte les épreuves comme je peux mais je sais que ce qui m’attend vaut de l’or, car…
… comme dirait notre ami Jean Jacques Goldman Rousseau dans son roman La Nouvelle Héloïse: « La vie est courte, il est vrai […], c’est une raison d’en user jusqu’au bout et de dispenser avec art sa durée afin d’en tirer le meilleur parti qu’il est possible ».
CQFD.IMG_20160629_184650 Lire la suite